Expresso (22/11/11) : De l’école aussi, Claude Guéant ferme les portes

Publié le par SLU-Lu Orléans

L'Éditorial de Monique Royer. La trêve des expulsions n’existe pas. Et elle n’est pas près de voir le jour. La crise, les élections, tout est bon pour lui trouver des raisons de ne pas être. Abdoul Diaw est prof d’anglais depuis 10 ans. De nationalité sénégalaise il n’a eu jusqu’ici aucun souci pour enseigner, sept établissements différents, un nouveau contrat en perspective. Mais voilà en 2011, il a divorcé de son épouse française. Pour le Ministère de l’Intérieur, c’est simple, plus de mariage, plus de liens avec la France. Ah bon, et les élèves et les équipes dans les établissements, et les liens tissés au fil de la vie quotidienne, ils sont virtuels ? Lire la suite ICI

Publié dans Etudiants

Commenter cet article