CPU (18/3/10) : Vers une évolution des statuts PrAg et PrCe exerçant dans le supérieur

Publié le par SLU-Lu Orléans

La Ministre a lancé une concertation sur le statut des PRAG et PRCE. Plusieurs points méritent en effet d’être discutés, sur lesquels la CPU va faire des propositions. De façon générale, il faut rappeler que les enseignants de statut second degré sont près de 14000 à exercer dans l’enseignement supérieur ; ce qui constitue sans doute un plafond à ne pas dépasser si l’on veut maintenir une proportion nettement majoritaire d’enseignants-chercheurs dans les universités, fondement de la relation entre production et diffusion des savoirs.


La concertation engagée doit porter sur les modalités de recrutement, qui doivent alors permettre l’examen d’une réelle insertion dans une équipe pédagogique et, quand les conditions sont réunies, dans une équipe de recherche. Elle doit surtout aborder les questions de carrière (promotions, préparation de thèse en vue d’entrer dans d’autres corps, modalités d’évaluation) et de conditions d’exercice (prise en compte réelle des différentes activités et responsabilités, par exemple).

La CPU va pleinement participer à ces discussions, dans un esprit d’ouverture et de responsabilité. Elle agira pour que les réunions programmées débouchent sur des modifications concrètes traduisant l’implication de ces enseignants dans le fonctionnement universitaire.

Publié dans PrAg et PrCe

Commenter cet article