Monde Sciences & Le temps (26/9/17) : Publier ou périr, une malédiction pour la recherche

Publié le par SLU Orléans

Les scientifiques ont une obsession  : publier leurs résultats. Cette pression induit des effets pervers qui minent recherche et chercheurs.
En simplifiant beaucoup, l’activité scientifique peut se voir comme une machine à produire des articles, qui ­seront comme autant de diamants s’accumulant sur la haute pyramide de la connaissance. Ils sont comptés, pesés et leur valeur estimée. Ils sont aussi utilisés pour évaluer l’excellence de tel chercheur ou telle université, et ainsi convertis en moyens financiers qui serviront à fabriquer de nouvelles pierres précieuses…Lire la suite ICI (abonnés Le Monde) ou sur le site de "le temps", ou me demander gentiment.

Publié dans LRU : Budget, Recherche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article